A la suite du dŽpart pour le Paranirvana du
VŽnŽrable Bokar RimpotchŽ,
voici les lettres envoyŽes par le Monastre de Mirik,
par Sa SaintetŽ Karmapa,
par Lama Tcheuky, Lama Namgyyal et Nogdup

Bokar RinpochŽ est entrŽ dans le Paranirvana

Chers Frres et Soeurs du Dharma,

Beaucoup d'entre vous, comme nous ˆ Mirik, ont peine ˆ croire ˆ ce qui vient de se passer. Nous ne pouvions le croire bien que nous l'ayons vu de nos propres yeux. C'est une trs triste circonstance.

Le VŽnŽrable Bokar RimpotchŽ est entrŽ dans le Paranirvana le 17 aožt 2004 ˆ 8h50 sur le trajet pour Siliguri en vue d'un contr™le mŽdical. RimpotchŽ avait des problmes de sinus et Žternuait souvent. Il nous disait ˆ ce propos que s'il n'avait pas une sŽrie d'Žternuements dus ˆ ses sinus pendant un certain temps, il ressentait une sorte de pression lui remonter dans la poitrine. Ces derniers temps, RinpochŽ n'avait justement pas eu d'Žternuements depuis au moins une bonne semaine. RimpotchŽ se plaignait d'une pression qui venait (plus de l'extŽrieur) de la poitrine. Il avait donc des difficultŽs ˆ respirer. Pas plus tard que le16 aožt, Khenpo RimpotchŽ le pria d'aller ˆ Siliguri pour avoir un contr™le mŽdical. Cette nuit lˆ, RimpotchŽ dormit bien et au petit matin, il fžt prt ˆ partir pour son contr™le. Juste avant de partir, il ežt du mal ˆ respirer mais cela s'est calmŽ un peu aprs.

Nous avons conduit tout doucement en allant vers Siliguri. Aprs avoir conduit 35 ou 40 minutes, dans un endroit appelŽ Gayabari, juste aprs la fabrique de thŽs de Gayabari, RimpotchŽ nous demanda de nous arrter et il descendit de la voiture. Il a vomit un peu. Ce fžt un peu comme de l'eau et le reste semblait tre des glaires, (des mucositŽs.) Nous en avons mme remuŽ, et il y avait uniquement des mucositŽs. RimpotchŽ nous expliquait qu'en temps normal, les Žternuements s'accompagnaient de mucositŽs mais lˆ, elles s'Žtaient accumulŽes ailleurs et qu'ˆ prŽsent, cela devrait aller mieux. Peu aprs nous sommes repartis et quelques minutes plus tard, RinpochŽ nous demanda de nous arrter de nouveau. Dans l'instant o il nous demanda de nous arrter, sa tte s'est renversŽe.
Nous avons rappelŽ le Monastre en demandant ˆ Khenpo RimpotchŽ de venir d'urgence. Avec bon espoir et des prires, nous repr”mes la route en direction de Siliguri chez le mŽdecin sachant qu'il n'y aurait de toute Žvidence aucune autre option si nous restions lˆ ˆ mi-chemin de la route. Khenpo RimpotchŽ Žtait en route pour Siliguri aussi. Entre temps, nous avons appelŽ l'H™pital du Docteur Nayak et tous les mŽdecins et infirmires nous attendaient ˆ l'entrŽe. Le mŽdecin a essayŽ tout ce qu'il a pu mais l'espoir de revoir RimpotchŽ revenir ˆ lui s'est anŽanti.
Sur les conseils de Khenpo RimpotchŽ, nous le ramen‰mes ˆ Mirik. Sur le chemin du retour, Khenpo RimpotchŽ nous attendait prs du pont de Dudia. Il a fait la plupart des Pujas prŽliminaires et nous sommes repartis pour Mirik. Sur le chemin du retour, nous avons contactŽ beaucoup de RimpotchŽs pour les informer de cette infortune et nous leurs avons demandŽ leurs bŽnŽdictions et leurs prires.

A prŽsent, Bokar RimpotchŽ est en Sadhana (Toukdam) et nous ne savons pas quand il en sortira. Dans le moment prŽsent, pendant que RinpochŽ est en Sadhana, nous l'avons placŽ dans sa chambre jusqu'ˆ la fin de sa Sadhana. Il sera ensuite transportŽ ˆ la salle de prires o la bŽnŽdiction sera possible pour le public. Pour le moment il est envisagŽ, pendant 49 jours, des Pujas continuelles. Nous souhaitons garder son Koudoung un peu plus longtemps, mais cela sera dŽcidŽ par les Grands RimpotchŽs pendant et aprs les 49 jours de pujas.

Nous faisons toutes les activitŽs de rituels nŽcessaires au Monastre et avons demandŽ des Pujas dans tous les Monastres du NŽpal et de l'Inde. A prŽsent, Son Eminence Gyaltsab RimpotchŽ et Son Eminence Jamgoeun Kongtrul RimpotchŽ sont ici dans le Monastre de Mirik. Yangsi Kalou RimpotchŽ et d'autres RimpotchŽs participent aussi ˆ tous les rituels de Pujas.

De la part de Karma Yangdup, secrŽtaire du Monastre de Mirik

 

 

Le VŽnŽrable Bokar RimpotchŽ avec S.S. le Dala• Lama et S.S. Karmapa
 
 

Message de la part de Nogdup, Lama Tcheuky transmis par Lama Namgyal

Amis de bien,
Suite ˆ un Žchange tŽlŽphonique avec Ngodrup et Lama Tcheuky, je vous fais parvenir quelques nouvelles.
Gyaltsab RimpochŽ ainsi que Jamgšn Kontrul RimpochŽ sont arrivŽs ˆ Mirik en compagnie de lamas et de moines.
Le corps de Bokar RimpochŽ demeure en Toukdam dans le petit temple de Tara et les rituels sont accomplis dans l'ancien temple du monastre.

Quand RimpochŽ quittera son samadhi, son Koudoung (Corps) sera transfŽrŽ dans une des salles du nouveau temple. Des rituels vont tre accomplis pendant 49 jours. Un Etre ƒveillŽ comme Bokar RimpochŽ qui se manifeste pour le bien des tres demeure ˆ sa mort en le Dharmakaya (Corps Absolu) et n'a nul besoin d'tre aidŽ par les disciples au moment de ce passage ou du bardo. Les cŽrŽmonies et prires sont effectuŽes afin de permettre aux disciples d'unir leur esprit avec l'esprit ŽveillŽ du Ma”tre, d'accumuler du mŽrite, et de prier pour le prompt retour du Ma”tre.

Message de Khenpo Lodoe Dhonyo Rimpotche
Les pratiquants reliŽs ˆ Kyabje Bokar RimpochŽ doivent savoir que RimpotchŽ est dans le temple de Tara (sa pice de mŽditation personnelle,) "en l'Žtat du Dharmakaya". Les pratiquants ont l'opportunitŽ de se connecter ˆ son esprit ŽveillŽ et en mme temps de se souvenir de son grand exemple et de ses instructions et de les appliquer du mieux que possible.

Khenpo Lodoe Dhonyo Rinpoche would like practitioners connected with Kyabje Bokar Rinpoche to know that Rinpoche is in the Tara Shrine  (his personal practice room "in the state of Dharmakaya". 'Practitioners have the chance to connect with his awakened mind and at the same to remind themselves of his great examples and instructions and apply them as best as one can

Rappel du message de Lama Tenpa Gyamtso:
Pratiquer tout particulirement le gourou yoga, Bokar RimpochŽ Žtant indissociable de Vajradhara.
Pratiquer TchenrŽzi .

Les personnes qui ont un lien avec Bokar RimpochŽ et qui ont reu ses enseignements doivent se souvenir de sa vie exemplaire, de sa compassion, de ses enseignements. Les pratiquants doivent se souvenir et pratiquer du mieux possible selon les enseignements qu'ils ont reus :

- les 4 pensŽes qui dŽtournent du cycle des existences,
- les pratiques prŽliminaires,
- shinŽ,
- lhagtong,
- mahamudra,
- la pratique du yidam.



Dans la pratique, l'accent doit tre mis principalement sur le Gourou Yoga et la pratique de TchenrŽzi. Des cŽrŽmonies vont tre accomplies pendant 49 jours. Durant cette pŽriode des 49 jours, il est trs bŽnŽfique de pratiquer l'accumulation de mŽrite au travers la pratique du don d'offrandes. Ceux qui ont la possibilitŽ de venir aux cŽrŽmonies peuvent apporter toutes sortes d'offrandes ˆ leur convenance (bougies, fleurs, argent...)

Dans de telles circonstances des offrandes importantes sont adressŽes ˆ de nombreux ma”tres et monastres pour qu'ils accomplissent des rituels.

Si vous souhaitez contribuez ˆ ces offrandes et ne pouvez vous dŽplacer, vous pouvez participer en les confiant ˆ ceux qui iront ˆ Mirik. Le plus important est de mettre en application les enseignement reus et de ne pas se comporter de faon ordinaire. En particulier ceux qui ont reu les instructions de RimpochŽ au cours des sŽminaires de ces douze annŽes connaissent les enseignement et pratiques et doivent les appliquer. Dans l'immŽdiat, le mieux est de pratiquer en se souvenant, ˆ l'instar des enseignements des ma”tres du passŽ, que l'offrande la plus sublime est celle de la pratique.

Ngodrup adresse ˆ tous ses meilleures pensŽes.
Fraternellement
Lama Namgyal

Actuellement Bokar RimpotchŽ a quittŽ son Toukdam et son Kundung est placŽ dans la salle de prires du Monastre de Mirik.

 

COURTE BIOGRAPHIE DU VENERABLE BOKAR RIMPOTCHE

Bokar RimpotchŽ est nŽ au Tibet le 15 octobre 1940, l'annŽe du Dragon-fer, dans une famille d'Žleveurs nomades. Il avait 4 ans lorsque les indications donnŽes par S.S. le XVIme le firent reconna”tre comme Tulkou de sa prŽcŽdente incarnation, Karma ShŽrab Eusser. Il fut intronisŽ et commena sa formation traditionnelle ˆ Bokar Goeunpa, monastre fondŽ par sa prŽcŽdente incarnation. A l'‰ge de treize ans il partit ˆ Tsourpou, sige des Karmapas ou il continua ses Žtudes prs du XVIme Karmapa. Il y resta trois ans puis revint vers son monastre. Il assuma trs jeune la charge de la communautŽ de Bokar, situŽ dans le Tibet SupŽrieur, autrement dit occidental, non loin du Mont Kailash, l'un des plus important lieux sacrŽs du Bouddhisme et de l'Indouisme.

L'invasion chinoise lui fit choisir l'exil, comme beaucoup d'autre, alors qu'il avait une vingtaine d'annŽes.Il prit la route avec quelque soixante-quinze personnes, en plein hiver et poursuivis par les Chinois, passant des cols ˆ plus de cinq mille mtres. Ils purent aprs quinze jours de marche et au prix d'Žnormes difficultŽs, franchir la frontire et trouver refuge au NŽpal, dans la province du Mustang. Peu de temps aprs, les Chinois rasaient entirement le monastre de Bokar.

Bokar RimpotchŽ resta un certain temps au NŽpal puis se rendit ˆ Rumtek, (sige des Karmapas en exil) au Sikkim, alors indŽpendant, afin de rŽsider auprs du Karmapa. En raison de la maladie d'un de ses serviteur ‰gŽ qui l'accompagnait il fžt contraint de s'installer ˆ Dardjeeling, lˆ il dut planter une tente dans l'enceinte du temple de Bhutya Busty. Or, ce temple abritait un autre lama en exil : Kalou RimpotchŽ. dont il devint le principal disciple et c'est ainsi qu'il entra en relation avec la LignŽe Shangpa, (l'une des huit grandes lignŽes originelles par lesquelles le bouddhisme passa de l'Inde au Tibet,) alors que jusque lˆ sa formation ne l'avait introduit qu'aux enseignements de la LignŽe Karma Kagyu.

Quelques annŽes aprs, Kalou RimpotchŽ ayant reu en don un terrain ˆ Sonada, en trois mois ils construisirent un Centre de retraite, consacrŽe ˆ la retraire de la LignŽe Shanpa, et il fit cette retraire de 1964 ˆ 1967. Au cours de la deuxime retraite il assuma le r™le de drouppeun. De 1971 ˆ 1974, il fit une retraite de la LignŽe Karma Kagyu.

A sa sortie, S.S.le XVIme Karmapa le choisit pour tre le drouppeun du Centre de retraite de Rumtek, dont il s'occupa jusqu'ˆ ce jour.

En 1984, avec l'aide de Kalou RimpotchŽ, il fonda un Centre de retraite de Kalatchakra, et ensuite cela devient un Monastre de plus en plus important. Il y a actuellement prs de deux cents moines, de nombreux b‰timents dont un Centre de retraite Karma Kagyu.

A total Bokar RimpochŽ resta 25 ans prs de son Ma”tre Kalou RimpotchŽ. Le 30 aožt 1987, lors de l'inauguration du Temple des Milles Bouddhas, en Bourgogne, Kalou RimpotchŽ le prŽsenta au public, et dit entre autre : Ç Bokar RimpotchŽ est un Lama extraordinaire, parfaitement accompli tant dans le domaine de l'Žtude que dans celui de la pratique. Naropa avait prophŽtisŽ ˆ son disciple Marpa que, dans sa succession, chaque disciple serait supŽrieur au ma”tre qui le prŽcŽdait. Ainsi, Milarepa, disciple direct de Marpa, serait-il supŽrieur ˆ celui-ci. De la mme manire. Bokar RimpotchŽ sera mon successeur et il sera plus grand que moi. È

Il avait aussi en charge le Centre de retraite de Kalatchakra ˆ Lava, (au-dessus de Kalimpong) de S.E. Jamgon Kongtrul RimpotchŽ. Depuis de nombreuses annŽes, Il menait les Ç MonlŠm È ˆ Bodhgaya, la grande rŽunion de prires de la LignŽe Karma Kagyu, auquel ces dernires annŽes S.S. le XVIIme Karmapa se joignait ds qu'il en avait la possibilitŽ.

Il Žtait pour S.S. Karmapa un professeur Ç senior È, et lui transmettait les traditions orales prŽcieuses des Soutras et des Tantras des LignŽes qu'il avait lui-mme reu. Il avait Žgalement depuis plusieurs annŽes, la charge de l'Žducation et la formation traditionnelle de Yangsi Kalou RimpotchŽ.

Et, depuis 1992, pour ses disciples occidentaux, Il donnait des enseignements profonds avec des engagements suivi et prŽcis pour la pratique des PrŽliminaires et ces dernires annŽes, celle d'un Ydam. Cela avec le soutien pour l'organisation de son traducteur-interprte du franais Lama Tcheuky, de Lama Namgyal, et de Nogdup pour la traduction en anglais et la logistique en Inde.

Lama Tcheuky et Lama Namgyal avait ŽtŽ autorisŽ par Bokar RimpotchŽ depuis quelques annŽes ˆ donner un sŽminaire en France, (ˆ Vadjradharaling, en Normandie) pour les disciples qui ne pouvaient pas venir en Inde, cela seulement pour les trois premire annŽes de pratique.

Il avait pour disciple principal Khenpo Deunyeu RimpotchŽ, qui vivait avec lui et le suivait dans tous ces dŽplacements. Et, ˆ toute occasion, en particulier lors des sŽminaires pour les disciples occidentaux, donnait des enseignements qui sont d'une grande Žrudition et d'une grande clartŽ. Khenpo Deunyeu RimpotchŽ est une personne pleine d'amour, d'humour, d'ouverture et d'humilitŽ et qui sait transmettre sa dŽvotion.

 

Message de S.S. Karmapa

 

Sa SaintetŽ Karmapa mne des pujas dans Dharamsala avec prs de 300 moines pour  la commŽmoration du Trs VŽnŽrable  Bokar RimpotchŽ. Sa SaintetŽ demande que tous les disciples de RimpotchŽ accomplissent les voeux de Bokar RimpotchŽ promptement. Le Karmapa envoie ses bŽnŽdictions aux disciples de RimpotchŽ et ˆ la communautŽ et a composŽ une prire d'aspiration pour le retour rapide de sa rŽincarnation.

 

 

LA PRIERE QUI EFFACE LES TOURMENTS DU COEUR

 

NAMO GURU

 

TU SOUM CHO CHOU SHING KAM RAB DJAM SHING // THA Yƒ MOU Mƒ SAM GUI MI KYAB PAR // SHOUK Pé Dƒ

Vous les Bienheureux vos fils et vos disciples, Qui demeurez dans les mondes du temps triple et du dŽcuple espace, Immenses, infinis, illimitŽs, inconcevables,

SHé Sƒ TANG LOK MAR TCHƒ // DA CHA DOUNG Wƒ BEU Pé TSUL DIR GONG // DJIK ROUNG SI Pé GYAMTSO

Entendez notre appel, ˆ nous qui sommes dans la dŽtresse !  NoyŽs dans les abysses d'un devenir terrifiant, Quelle pitiŽ que notre condition !

LONG SAB MOR // DJING Wƒ NYAM THAK NGANG TSUL DI Wƒ NA // DRO NAM TSƒ CHEN THOUK DJE MI KYONG

N'aurions-nous plus la garde de votre compassion et de votre amour si grands ?  Serait-il digne que vous partiez ˆ la poursuite de votre bon plaisir ?

WAR // RANG GAR DOR Wé Nƒ NI EU SAM CHI // Dƒ Lƒ THOUK KYƒ DAM CHA Mƒ DJOUNG WA // SAM DJEU LO Dƒ

Merveilles que les promesses de votre coeur dŽployŽ, Quand, par le jeu d'une magie impensable, indicible, mystŽrieuse, Vous prenez corps en ce monde et

GYOU Mé REUL TSƒ KYI // SHING DIR KOU YI DUL DJA DJƒ DZIN TSUL // NAM YANG NOUB PA Mƒ Pé THOU DJIN

guidez les fidles ! Que jamais ne faiblisse votre prouesse ! Votre action ŽveillŽ pour le bien de tous, Ne saurait fuir au-delˆ du temps.

 

* * *

 

SHIK // MA LU DRO Wé DEUN TOU DJANG CHOUB KYI // CHEU PA DU LƒYEUL WA Mƒ PA TAR // KYƒ GOU

O Prince, Qui chassez le chagrin des crŽatures, soleil de l'humanitŽ, Revenez vite et montrez votre activitŽ !

DOUNG SEL GYEL Sƒ MI NYI MA // NYOUR TOU DJEUN Nƒ DZƒ PA TEUN PAR DZEU // TSA SOUM GYAMTSEU

Par l'infaillible misŽricorde de la multitude des Trois Racines, Par les protecteurs et gardiens qui Žcartent les obstacles,

LOU Mƒ THOUK DJƒ TANG // CHEU KYONG SOUNG Mƒ BAR CHƒ KUN SEL Nƒ // DA SO YI KYI DUN PA CHI

Que ce ˆ quoi notre esprit aspire, S'accomplisse dans la gloire, en h‰te et sans entraves !

CHI PA // THOK Mƒ NYOUR TOU DROUB Pé PAL GYOUR CHIK //

 

Telle est la prire de prompt retour du glorieux et saint Lama dont il est difficile de prononcer le nom, Karma NgŽdeun Cheukyi Lodreu. J'ai eu l'heureuse fortune de gožter le nectar de sa parole et fais d'un esprit sans faille cette prire ardente.

Que vertu s'accroisse !

 

Karmapa Orgyn TrinlŽ DorjŽ, 18 aožt 2004

 

Prire de renaissance

OM SOTI - DJIK PA KUN SEL DOD Pƒ DON THA DAK // THOK Mƒ TSOL DZED MA CHIK DROL MA GONG //

Destructrice de toutes les craintes, dispensatrice de la rŽalisation sans difficultŽ de tous les souhaits, Notre seule mre Tara, prtez attention ˆ l' appel de cette prire !

PA CHIK LA MAI CHO TROUL NYIN Jƒ WANG // RING PA RING PAR CHAR Wƒ TRINLAY DZEUD //

Veuillez manifester votre activitŽ ŽveillŽe, de sorte que l'Žmanation suprme du lama, Notre seul pre, le soleil radiant [des tres], renaisse rapidement !

Ainsi, le disciple le plus humble du protecteur lui-mme, Lodro Donyod, un Khenpo simplement dans le nom, a priŽ en une seule intention.

(Traduction provisoire de Ngodup Burkar et Eric Triebelhorn pour l'anglais - KTTEL pour le franais.)

 

Traduction de l'article publiŽ dans le journal "Siliguri Newspapers" avant la venue de Sa SaintetŽ Karmapa

 

Le refuge unique, le Suprme Seigneur du mandala lui-mme a totalement approfondi l'Žtude, la contemplation, la mŽditation et ainsi accompli son propre bienfait. De plus, KyabjŽ Bokar RimpochŽ pour le bien des autres, des prŽcieux enseignements du Bouddha en gŽnŽral, et des doctrines inŽgalŽes des lignŽes Dhagpo Kagyu et Shangpa Kagyu en particulier, a dŽployŽ son activitŽ ŽveillŽe en tant que dŽtenteur, garant et propagateur des enseignements, par son explication, sa pratique, son activitŽ et les myriades d'autres mŽthodes de sa vie exemplaire.

 

Un peu plus t™t au cours de cette annŽe, RimpochŽ s'est rendu ˆ Dharamsala en la prŽsence du glorieux Gyalwa Karmapa au monastre de Gyuto. Comme offrande du dharma, il a prŽsentŽ ˆ Sa SaintetŽ une explication de l'Uttaratantra Shastra selon le commentaire de Jamgšn Lodreu ThayŽ. Peu aprs ˆ Mirik, RimpochŽ a donnŽ l'enseignement annuel du dharma ˆ une assemblŽe de plus de deux cents personnes. De nombreux lamas, tulkous et khempos de l'Inde et du NŽpal s'Žtaient joints aux khempos, lamas et moines rŽsidants de son monastre. RimpochŽ a transmis ˆ nouveau des enseignements dŽtaillŽs sur l'Uttaratantra Shastra selon le commentaire de Jamgšn Lodreu ThayŽ et a expliquŽ les points essentiels du Mahamudra. Un peu aprs, RimpochŽ et les principaux lamas du monastre ont reu les enseignements, initiation et explications de la phase d'achvement des Six Pratiques du Kalachakra de Khenchen Kunga ShŽrab ShaljŽ de la tradition Jonang.

 

Au sige de RimpochŽ ˆ Mirik, la construction du centre de retraite, DŽchen Gatsal Ling, consacrŽ aux enseignements des Cinq Dharmas de la Glorieuse Shangpa Kagyu et des Six Pratiques de Kalachakra a ŽtŽ effectuŽe et RimpochŽ a prŽvu que vingt pratiquants environ pourront entrer en retraite dans un futur proche. De plus, la construction de la nouvelle salle d'assemblŽe (temple) pourvue des statues, textes et supports rituels est presque finie.

 

Le huitime jour du sixime mois lunaire 2004, RimpochŽ a ordonnŽ cinquante moines novices et a confŽrŽ la pleine ordination ˆ huit autres. Ë cette occasion, il a insistŽ sur l'importance de s'appliquer individuellement ˆ la prŽcieuse conduite morale qui rŽjouit les nobles, spŽcifiant que cela devait tre chŽri comme ses propres yeux. De retour dans ses appartements, RimpochŽ a commentŽ, Çaujourd'hui j'ai offert un lŽger service aux enseignements du ma”tre compatissantÈ et il a exprimŽ sa grande joie d'avoir pu le faire.

 

Puis le seizime jour du mois lunaire, en tant qu'abbŽ supŽrieur, KyabjŽ DorjŽ Chang Bokar RimpochŽ accompagnŽ des quatre-vingts moines pleinement ordonnŽs et des cent huit novices s'est engagŽ dans la retraite de la saison des pluies. Ayant promis de ne pas transgresser les codes de conduite dŽfinis par le Ma”tre, le sage des Munis, comme Žtabli dans les Ïuvres du vinaya, la sangha est restŽe correctement absorbŽe dans l'Žtude du profond Dharma dans le temple principal.

 

Le matin du 17 aožt 2004, le second jour du septime mois lunaire, KyabjŽ Khenchen DorjŽ Chang Bokar RimpochŽ approchant l'‰ge de soixante-quatre ans, s'est rendu dans le temple principal en la prŽsence de la statue majestueuse et rayonnante du grand ma”tre compatissant, le Bouddha Shakyamuni.

 

Se remŽmorant la bontŽ du Bouddha, avec un esprit concentrŽ et fervent, RimpochŽ a prŽsidŽ l'assemblŽe dans la rŽcitation des prires, La Prire au Sage, le Rituel de la Prire en Trois Branches, le VÏu de Bodhisattva, accomplissant ainsi la session matinale des prires. Vtu de la bannire de la victoire des trois robes comme Žtabli par le Bouddha, le vainqueur transcendant, et exsudant le doux parfum de la conduite morale, RimpochŽ est parti soudainement pour le royaume pur d'Akanishta, le dharmadatu, approchant la prŽsence du ma”tre inŽgalŽ Shakyamuni, comme un enfant se blottissant dans le giron de sa mre.

 

En raison de notre mŽrite insuffisant, l'incomparable protecteur de la doctrine et des tres, le seul refuge, le seigneur du mandala, l'esprit de KyabjŽ Bokar RimpochŽ est parti temporairement pour accomplir le bien d'autres tres. Sans refuge, sans protecteur, nous sommes comme perdus ne sachant que faire. Cependant, l'omniscient, le souverain refuge protecteur, le Dala• Lama, ainsi que le joyau de la couronne des enseignements de la lignŽe de la pratique, le Gyalwang Karmapa, Son ƒminence Chamgšn Ta• Situ RimpochŽ, KyabjŽ Khenchen Thrangu RimpochŽ, KyabjŽ Nyenpa RimpochŽ, et le VŽnŽrable Tenga RimpochŽ ont envoyŽ gracieusement des lettres de condolŽances et composŽ des prires pour le prompt retour de la suprme rŽincarnation du noble lama.

 

Afin d'accomplir les souhaits du suprme protecteur pour les enseignements du bouddhadharma, des tres et des fidles, et en vue du prompt retour du visage apaisant de la suprme rŽincarnation capable de prolonger toutes les activitŽs de son prŽdŽcesseur, de nombreuses personnes se sont rŽunies dans la grande salle d'enseignements en la prŽsence du koudoung, joyau qui accomplit les souhaits, dont il a ŽtŽ pris grand soin. Les offrandes excellentes ont rempli l'espace tout comme dans la prire d'aspiration de Kuntouzangpo et le seigneur omnipŽnŽtrant du mandala, Son ƒminence Gyaltsap RimpochŽ, par son incomparable bienveillance, a prŽsidŽ l'assemblŽe durant les quarante-neuf jours du rituel. De plus, Son ƒminence Jamgšn RimpochŽ, KyabjŽ Kalu RimpochŽ, Adzin Tulkou RimpochŽ, et d'autres lamas, tulkous, sangha et Žtudiants voisinant les 1000 personnes ayant ouvert les mandalas de l'ocŽan des tantras des traditions nouvelles et ancienne ont pratiquŽ l'esprit concentrŽ les diffŽrentes Žtapes des rituels dans l'intention particulire d'exaucer les intentions de KyabjŽ RimpochŽ.

 

Des monastres des diffŽrentes traditions de l'Inde et du NŽpal ont aussi effectuŽ des offrandes pour combler les souhaits de KyabjŽ Bokar RimpochŽ en ouvrant les mandalas des diffŽrents tantras des traditions nouvelles et ancienne. Plus spŽcifiquement, au sige de RimpochŽ ˆ Mirik, les pratiques suivantes ont ŽtŽ accomplies.

Semaine 1 : Mindroling DorjŽ Sempa.

Semaine 2 : Le Grand Compatissant, Gyalwa Gyamtso.

Semaine 3 : Karling Shitro, la pratique des dŽitŽs paisibles et irritŽes.

Semaine 4 : Kalachakra selon la tradition Jonang.

Semaine 5 : Les Cinq DivinitŽs de Chakrasamvara de la tradition Karma Kagyu.

Semaine 6 : Les Cinq divinitŽs de Vajrayogini.

 

Durant la septime semaine, du 28 septembre au 5 octobre 2004, les rituels suivants ont eu lieu :

 

1. Dans le temple principal en prŽsence du prŽcieux koudoung, Son ƒminence Jamgšn RimpochŽ et son ƒminence Gyaltsap RimpochŽ ont prŽsidŽ les chants du Kagyu Gourtso (Chants des Ma”tres Kagyus parus en anglais sous le titre Rain of Wisdom.)

 

2. Les moines et lamas du sige de KyabjŽ Kalu RimpochŽ ˆ Sonada et du monastre de Salugara ont ŽlaborŽ un mandala de poudre colorŽe et accompli la pratique Shangpa Kagyu de Gyu DŽ Lha Nga, la pratique des Cinq divinitŽs tantriques.

 

3. Des moines et lamas du monastre du sige de la Glorieuse Droukpa Kagyu, Sangngak Chšling, ont accompli le rituel de Shitro PŽma Bendza.

 

4. La sangha de TsŽchu Phuntso PŽma Chškhor Ling a accompli la pratique de Mindroling DorjŽ Sempa.

 

5. La sangha du monastre Pal Guru Sakya a ŽlaborŽ un mandala de poudre colorŽe et accompli la pratique de HŽvajra.

 

6. Le khempo, le ma”tre vajra et la sangha de l'omnisciente tradition Jonangpa se sont engagŽs dans la pratique des Neuf divinitŽs du Kalachakra et les rituels d'offrande.

 

7. Le khempo, le ma”tre vajra et la sangha de Palden SŽgyud Institute of Buddhist Studies ont crŽŽ un mandala de poudre colorŽe et le rituel de Ghuyasamaja, Chakrasamvara et Vajrabhairava.

 

8. Les disciples des sŽminaires de KyabjŽ Bokar RimpochŽ, neljorpas et neljormas, ont accompli la pratique du yidam que RimpochŽ leur a confŽrŽe.

 

9. Dans le centre de retraite Zungjuk Gatsal Ling, les retraitants ont accompli la sadhana du yidam Vajrayogini et le mandala de poudre colorŽe.

 

10. Dans le principal temple du sige de KyabjŽ Kalu RimpochŽ ˆ Sonada, dans l'intention unique d'exaucer les intentions du suprme et noble lama, Droupeun Lama Lorong a parrainŽ un Mani Doungdroub, la rŽcitation de cent millions de Om Mani PŽmŽ Houng durant les quarante neuf jours des cŽrŽmonies.

 

De plus durant toutes ces cŽrŽmonies, des disciples du suprme et noble lama sont venus de tous les coins du monde. Des personnes appartenant aux diverses traditions de l'Inde, du NŽpal, du Sikkim, du Bhoutan et plus particulirement aux monastres principaux et secondaires Kagyu sont venus spontanŽment participer et prŽsenter des offrandes pour la rŽalisation des souhaits de KyabjŽ RimpochŽ. Chaque jour environ trente voitures, jeeps ou bus avec des centaines de moines et de la•cs, pratiquants hommes et femmes du dharma sont venus rendre hommage, rŽciter des prires et prŽsenter des offrandes au prŽcieux koudoung. Il s'agissait de TibŽtains, Tamangs, Sherpas, de gens de Yolpo, et d'autres rŽgions dont beaucoup sont affiliŽs ˆ des monastres, des groupes de rŽcitation de Mani, des associations de NyoungnŽ et d'autres organisations bouddhistes. Il est ˆ noter que beaucoup sont venus de la rŽgion de Mirik et des localitŽs avoisinantes. En particulier, de nombreuses personnes sont venues pour prier le Lama TchenrŽzi, le noble qui a le pouvoir de captiver l'esprit de ceux qui ont foi, par la rŽcitation chantŽe du mantra aux six syllabes et prier pour recevoir les bŽnŽdictions du grand, noble Compatissant.

 

En rŽsumŽ, le Glorieux Lama DorjŽ Chang, dotŽ des quatre moyens de libŽrer les autres, par ce simple acte final a plantŽ les graines potentielles de la libŽration en l'esprit d'innombrables dieux, humains et autres tres. Puissions-nous rapidement et sans obstacle avoir la bonne fortune d'obtenir le prŽcieux Žtat du Grand Lama, DorjŽ Chang, le Seigneur OmnipŽnŽtrant !

 

Par ces actes vertueux et par la vertu rassemblŽe en les trois temps,

Jusqu'ˆ ce que tous les tres aient atteint le niveau des grands bodhisattvas,

En rŽjouissant le glorieux lama et en Žtant acceptŽ par lui comme disciples,

Puissions-nous jouir de la sublime saveur du nectar de sa parole ŽveillŽe !

DŽsormais, sans dŽlai, puissŽ-je aussi

Etre capable d'imiter l'activitŽ du glorieux Lama,

Faire pleuvoir le dharma sur les tres aux apparences multiples

Et permettre ainsi l'Žpanouissement des bienfaits et bonheurs temporaires et ultime !

 
Retour ˆ la page d'accueil / PrŽsentation / Photos de la LignŽe / Karmapa / Jamgon Kongdrul RimpochŽ /
Photos de Son ƒminence / Programme / Donation / Enseignements / Liens /

ActualitŽs du bouddhisme : Nouvelles du monastre de Pullahari /Programme de Pullahari - NŽpal